Egypte : le gouvernement a acheté 3,15 millions de tonnes de blé auprès des producteurs en 2017/2018  

Egypte : le gouvernement a acheté 3,15 millions de tonnes de blé auprès des producteurs en 2017/2018  
  • Date de création: 28 juin 2018 10:36

(Agence Ecofin) - Le ministre égyptien de l’approvisionnement, Ali Moselhy (photo) a annoncé hier, un volume total de 3,15 millions de tonnes de blé acquis auprès des producteurs locaux au terme de la saison 2017/2018, rapporte Reuters.

Ce niveau reste inférieur au stock de l’année dernière (3,6 millions de tonnes) et aux prévisions de l’exécutif, comprises entre 3,5 et 4 millions de tonnes. Cette contreperformance s’explique par un regain des achats de la céréale par les minoteries du secteur privé qui ont volé la vedette à l’exécutif en offrant des prix plus attractifs aux exploitants.

« Le secteur privé garantissait aux producteurs, un prix de la tonne de blé à 3 950 livres alors que le gouvernement pratiquait un tarif de 3 600 livres dans un contexte où la même quantité de blé importée valait 4150 livres.», estime Hesham Soliman, un négociant privé de céréale interrogé par Reuters.  

Les achats effectués par le gouvernement égyptien lui permettent de répondre aux besoins de son programme de subvention de pain.

Couvrant plus de 82 millions de personnes, le programme permet aux boulangeries publiques d’offrir aux bénéficiaires, 150 miches de pain par mois à un prix unitaire de 0,05 livre, soit moins du dixième de son coût de production, selon l’USDA.

Durant l’année fiscale 2018/2019 qui débutera en juillet prochain, l’Autorité en charge des approvisionnements (GASC) ainsi que le secteur privé devrait importer un volume global de 12,5 millions de tonnes de blé, estime l’Organisation.  

L’objectif du gouvernement égyptien est de parvenir d’ici 2020, à une production de 10 millions de tonnes de blé.

Espoir Olodo 


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE
 
FINANCE
 
ELECTRICITE
 
HYDROCARBURES
 
MINES
 
COMM