Tunisie : l’égalité successorale entre hommes et femmes au cœur d’un projet de loi

Tunisie : l’égalité successorale entre hommes et femmes au cœur d’un projet de loi
  • Date de création: 15 août 2018 10:07

(Agence Ecofin) - Le projet de loi sur la succession et l’accès à l’héritage n’en finit plus de diviser au sein de l’opinion publique et la rue tunisiennes. En ligne de mire, la réforme qu’il porte et en vertu de laquelle les femmes auront les mêmes droits à l’héritage que les hommes.

Un projet de loi qui, malgré la fronde, a reçu le soutien public du président tunisien Béji Caïd Essebsi. « Je propose de faire de l’égalité dans l’héritage une loi. », a-t-il notamment déclaré tout en précisant, dans un souci de conciliation, que le testateur aura la possibilité « soit d’appliquer la constitution soit de choisir la liberté dans la répartition de son héritage », rapporte BBC.

La législation tunisienne actuelle n’accorde à la femme que la moitié de l’héritage qui revient à un homme du même degré de parenté qu’elle.

Player


Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits