Angola : les restes de l’ex-chef rebelle de l’UNITA, Jonas Savimbi, seront exhumés pour des funérailles « dignes »

Angola : les restes de l’ex-chef rebelle de l’UNITA, Jonas Savimbi, seront exhumés pour des funérailles « dignes »
  • Date de création: 16 août 2018 18:52

(Aron akinocho) - Les restes de l’ex-chef des rebelles de l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), Jonas Savimbi (photo) tué en 2002, seront exhumés avant la fin de l’année afin de lui accorder une « sépulture digne ».

Isaías Samakuva, actuel dirigeant de cette formation politique - qui a depuis lors renoncé à la lutte armée - a fait cette annonce aux journalistes après avoir rencontré le président angolais, Joao Lourenço, à Luanda, annonce l’AFP. Ajoutant qu'il avait « reçu des garanties » du chef de l’Etat, que les restes de Savimbi « seraient exhumés avant la fin de l'année ».

Notons que Jonas Savimbi qui, en tant que chef de guerre, a combattu le gouvernement socialiste angolais dans une guerre civile de 27 ans, a été tué dans une bataille contre les forces gouvernementales du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), le 22 février 2002 dans la province orientale de Moxico. Il y a été enterré de façon sommaire le lendemain.

Sa mort a ouvert la voie à un accord de paix qui mettrait fin à l’un des conflits les plus longs et les plus sanglants d’Afrique, qui a éclaté après l’indépendance acquise officiellement le 11 novembre 1975.


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE
 
AGRO
 
ELECTRICITE
 
HYDROCARBURES
 
MINES
 
TELECOM
 
COMM